• Exemple d'utilisation d'un paperboard

    Voilà un exemple de l'emploi de paperboard lors d'une leçon de grammaire avec RSEEG.

    Le TBI ne reste qu'un outil. Même s'il a de nombreux avantages, c'est votre façon de concevoir votre séance, votre progression et vos activités qui va amener les élèves à apprendre.

     

    1. Découverte du texte.

    Les élèves lisent dans leur livret (je préfère cette solution à celle qui consiste à tout lire sur un écran). Nous lisons ensuite ensemble. Le texte projeté permet de revenir sur un mot de vocabulaire, l'utilisation d'un pronom...

    Exemple d'utilisation d'un paperboard

    2. Manipulation

    Je suis la méthode avec la manipulation des étiquettes, puis je collecte les phrases sur le TBI.

    Exemple d'utilisation d'un paperboard

    3. 2ème séance : appropriation et synthèse

    Les élèves font l'exercice de la méthode par 2. Puis, au TBI, un élève vient placer une étiquette au bon endroit (en faisant glisser). On passe ensuite un autre élève. Si un élève se trompe, le suivant corrige en changeant l'étiquette de place.

    Pas de grande révolution par rapport aux étiquettes papier, mais une simplicité d'utilisation pour les élèves et l'enseignant. Cela permet de refaire l'exercice plus facilement qu'avec le papier (perso, je déteste passer mon temps à jongler avec les étiquettes qui glissent, un aimant qui tombe quand on veut laisser l'enfant faire...).

    On revient également sur le texte de départ pour entourer les majuscules et les points et souligner d'une couleur différente chaque phrase.

    Exemple d'utilisation d'un paperboard

    4. Systématisation

    Je projette quelques exercices que les élèves doivent faire dans leur cahier. Le TBI me permet de faire facilement des exemples avec les élèves.

    Exemple d'utilisation d'un paperboard

     

    Autre exemple avec la phrase négative : un élève vient au tableau entourer les mots de la négation, puis placer l'étiquette du verbe sous le bon mot. On peut aisément refaire l'exercice en début de séance suivante : pas la peine de tout réécrire au tableau, de sortir les étiquettes. L'exercice est vite en place et les élèves peuvent revoir la notion rapidement avant d'approfondir avec la séance 2.

    Exemple d'utilisation d'un paperboard

    « Percussions corporellesLivret du remplaçant »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Symaja
    Mercredi 13 Août 2014 à 22:36

    MERCI !!! c'est exactement ce que je voulais savoir !!!

    Merci encore d'avoir pris le temps de présenter ta démarche avec TBI...

     

    2
    Mercredi 13 Août 2014 à 22:37

    De rien et tant mieux si ça peut servir ^^

    3
    Juliane
    Samedi 16 Mai 2015 à 21:08

    Bonjour, pourriez-vous m'expliquer comment faire pour activer une correction lorsque les élèves viennent faire l'exercice au tableau? Par exemple, pour l'exercice où l'élève vient glisser l'étiquette dans le tableau, comment faire pour que le programme n'accepte que les bonnes réponses dans la bonne colonne et signale l'élève en cas de mauvaise réponse ?


    Bien à vous

    4
    Symaja
    Dimanche 17 Mai 2015 à 09:22

    Bonjour


     


    Pour ma part ce sont des activités faites en groupe donc ce sont les élèves qui régissent et du coup je joue le rôle de  l'arbitre. Chacun dit pourquoi il est d'accord ou pas, souvent les élèves tombent d'accord, parfois je dois trancher et rappeler la règle, la leçon etc ...


     


    Bonne fin de journée


     



    Symaja

    5
    Lundi 18 Mai 2015 à 15:49

    Juliane,

    je ne programme pas mes exercices pour faire cela. C'est sans doute possible, mais je fais les exercices en collectif donc il n'y a aucun intérêt à ce que le logiciel "donne" la réponse. J'interroge mes élèves pour qu'ils argumentent leur accord ou désaccord avec la réponse de leur camarade.

    On trouve des activités similaires mais individuelles sur Internet, que l'enfant peut faire en autonomie.

    6
    Patricia
    Mercredi 28 Octobre 2015 à 12:10

    Merci pour votre présentation, elle m'a beaucoup aidée.

    Patricia

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :